Art 2 Thiès

Le portail officiel des Artistes de Thiès

Mbaye Senghor s’adonne à la menuiserie puis découvre la sculpture avec son maître, Jean Paul Faye. Son amour pour cet art lui a permis de faire des recherches personnelles qui  orientent aujourd’hui son œuvre. Son travail est basé sur la famille, la vie quotidienne. La personne âgée est très représentée tout comme les couples.

Le feu y joue un rôle essentiel, car constituant une partie du travail :  brûler sommairement les pièces avant de les traiter. La danse des formes permet de représenter sa sculpture en recto-verso, ce qui donne l’avantage d’apprécier l’oeuvre d’art quelque soit sa position et son emplacement. La technique « danse –forme » donne un autre relief à sa sculpture, à travers le bois dit « Dimbe » dont les troncs constituent son matériau de base.

Le mariage de ses deux amours (sculpture et menuiserie) lui  permet de franchir une étape supplémentaire en s’essayant au design avec la réalisation de pièces utilitaires sculptées comme les canapés, fauteuils, tables…

La réflexion est pour lui source d’inspiration. Cette dernière peut provenir de l’observation des troncs d’arbres brutes d’où découlent en flash la danse des formes. Devant le matériau brut (troncs d’arbre), l’inspiration coule de source  et est traduit dans sa sculpture qui fera danser le regard d’autrui tout comme la personne elle-même.

Rechercher